La consécration

En 1991, il poursuit sa collaboration avec Jean Fauque, pour Osez Joséphine, qui contient aussi quelques reprises de classiques rock américains. Il élargit son public et l'album se vend à 350 000 exemplaires, et le titre Osez Joséphine est son premier vrai tube depuis Vertige de l'amour. Sur le même album, on retrouve le titre Madame rêve, qui devient rapidement un titre incontournable de son répertoire, et laisse présager ses évolutions artistiques à venir.

En 1992, il reprend Les Mots bleus de Christophe, dans une compilation pour la recherche sur le SIDA. En 1994, il sort Chatterton, album qu'il qualifie lui-même de Country New Age. Pour ce disque, il collabore avec divers artistes (Sonny Landreth, Ally McErlaine, Link Wray, Marc Ribot et Stéphane Belmondo). Le titre Ma petite entreprise est un nouveau succès pour Bashung. Il entame dans la foulée une tournée de deux ans qui aboutit à un double album live en 1995, Confessions publiques.

À partir de 1994, Bashung se consacre davantage à sa carrière de comédien débutée en 1981, notamment dans Ma sœur chinoise de Alain Mazars.

Après avoir enregistré en duo City avec Brigitte Fontaine sur son album Les Palaces, il revient à la musique en 1998 avec Fantaisie militaire, pour lequel il collabore avec Jean Fauque, Rodolphe Burger, Les Valentins et Jean-Marc Lederman. Adrian Utley, guitariste du groupe anglais Portishead, est également présent sur l'album. Les arrangements de cordes, qui apportent beaucoup à l'esprit du disque, sont l'œuvre de Joseph Racaille. Le premier single issu de cet opus est La nuit je mens. Il reçoit pour cet album trois victoires de la musique en 1999. En 2005, à l'occasion de la vingtième édition des Victoires de la Musique, Fantaisie Militaire est consacré meilleur album de ces vingt dernières années. Cet album est un succès critique et commercial pour Bashung.

En 2000, il sort Climax, un double album compilation dans lequel il revisite certains de ses plus grands titres, dont Volontaire en duo avec Noir Désir.

Il sort en 2002 L'Imprudence, album acclamé par la critique et considéré comme le plus sombre de sa discographie. Disque exigeant, jugé parfois austère, plus « parlé » que chanté, avec des arrangements de cordes et d'électro, inspiré, selon Bashung, des musiques des vieux films en noir et blanc. Il enregistre la même année le Cantique des cantiques avec son épouse, la comédienne et chanteuse Chloé Mons : ce titre avait été écrit à l'occasion de leur mariage en 2001, sur une musique de Rodolphe Burger, à partir d'une nouvelle traduction du Cantique des cantiques de la Bible par l'écrivain Olivier Cadiot. En 2003 il participe à un album-hommage à Léo Ferré (Avec Léo) en interprétant une version déconstruite de la chanson Avec le temps, et il écrit la préface d'un ouvrage retraçant le parcours artistique de cet artiste qu'il admire.

En 2004, paraît un double album live, La Tournée des grands espaces. En 2005, il interprête le titre Le sud de Nino Ferrer sur l'album-hommage On dirait Nino. En 2006, il enregistre la chanson Que reste-t-il de nos amours de Charles Trenet en duo avec Françoise Hardy pour son disque Parenthèses…. En juin 2006, il investit la Cité de la Musique à Paris qui lui donne carte blanche. Il y donne une série de représentations en s'entourant, pour l'occasion, d'une pléiade d'artistes : Christophe, Dominique A, Rodolphe Burger, Arto Lindsay. Début 2007, il sort de sa pause et participe à la tournée Les Aventuriers d'un autre monde avec Jean-Louis Aubert, Cali, Daniel Darc, Richard Kolinka et Raphaël. Il s'offre également deux soirées à la Salle Pleyel de Paris et incarne Jack l'éventreur dans la chanson Panique Mécanique sur l'album La Mécanique du cœur de Dionysos.

Alain Bashung apparaît dans J'ai toujours rêvé d'être un gangster de Samuel Benchetrit où il joue une des séquences, avec le chanteur belge Arno. Tous deux interprètent leur propre personnage, se disputant la paternité d'une chanson.

Bashung lors de sa dernière tournée en juillet 2008.

En 2008, il chante L.U.V. en duo avec Daniel Darc sur l'album de celui-ci, Amours suprêmes. Il proposera également une création, L'Homme à tête de chou, autour de Serge Gainsbourg. Le 24 mars 2008, Bashung sort l'album Bleu pétrole, collaborant notamment avec Gaëtan Roussel de Louise Attaque, Arman Méliès et Gérard Manset, dont il reprend la chanson Il voyage en solitaire qui conclut l'album. Il entame ensuite une tournée et est notamment programmé dans plusieurs festivals. Le 10 juin 2008, il commence une série de récitals à l'Olympia malgré une chimiothérapie en raison d'un cancer du poumon[4]. Son parolier depuis vingt ans, Jean Fauque, a annoncé qu'un nouvel album pourrait voir le jour rapidement[4].

Alain Bashung a été promu Chevalier de la Légion d'honneur le 1er janvier 2009[5]. Le 28 février 2009, il a remporté trois trophées lors des Victoires de la musique 2009 dont celui de l'interprète masculin de l'année. Bashung a décroché une autre Victoire très prestigieuse, celle de l'album de chanson pour Bleu pétrole, et sa tournée a été désignée meilleur spectacle de l'année. Avec onze récompenses obtenues au total au cours de sa carrière, il est devenu l'artiste le plus primé de cette cérémonie[6]. Ce sacre fut l'occasion de sa dernière apparition publique puisqu'il dut annuler ses derniers concerts dans les jours qui suivirent.

Atteint d'un cancer du poumon depuis plus d'un an, et très affaibli, Alain Bashung meurt le 14 mars 2009 à l'hôpital Saint-Joseph à Paris, à l'âge de 61 ans[7]. Après une cérémonie religieuse en l'église Saint-Germain-des-Prés, il a été inhumé au cimetière du Père-Lachaise le 20 mars 2009.

Une réinterprétation par Bashung de l'album L'Homme à tête de chou de Serge Gainsbourg aurait dû voir le jour en novembre 2009 pour un spectacle présenté à Grenoble sur une chorégraphie de Jean-Claude Gallotta[8].

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site